Skip to content Skip to footer

Le mot du maire adjoint

WILLKOMMEN, BIENVENUE, WELCOME, FAILTE !

Pour ses 20 ans, l’espace culturel Ronny Coutteure fait peau neuve !


Nous avons bichonné votre salle de spectacle : ravalement de façade, panneaux solaires, pompes à chaleur pour chauffer ou rafraîchir la salle selon vos besoins, nouveau hall d’accueil. A vous de tout redécouvrir et d’en profiter. On lui devait bien cela après 20 ans de folies !
La programmation 2021-2022 est une alchimie dont Ali a le secret entre tous les spectacles de l’année où la culture n’aura pas été essentielle et le besoin de fêter les 20 ans de notre espace culturel. Nous n’avons jamais baissé les bras et nous avons soutenu les compagnies et les artistes avec des spectacles et représentations à la fenêtre de nos habitants ou des engagements de reports.


Au programme cette saison, l’incontournable
FestIronny où les femmes seront encore plus magnifiques qu’à l’habitude ; le plus qu’attendu FestIfolk pour fêter enfin les 30 ans des Semaines Irlandaises d’Artois-Gohelle-Irlande et de “Slainte” avec Paddy Casey et nos amis des “Four men and a dog” ainsi que notre festival “Mom’en Mai” à partager en famille.


Vous retrouverez aussi la compagnie Filligrane 111 avec son très poignant “L’art de perdre” qui va sûrement raviver les mémoires et réchauffer vos cœurs. Puis, vous vous laisserez bercer au son de la musique classique avec Éléonore Louis accompagnée des 100 voix.
A ne surtout pas rater, “Ni fait ni à faire” de Bertrand Cocq et Jean-Marc Delattre qui s’amuseront à tourner en dérision ce monde de dingue dans lequel nous vivons, sans oublier “Opus 69” de Parité mon Q, une vraie surprise ! Deux spectacles coproduits par l’espace culturel Ronny Coutteure.
Bien d’autres moments de vie, de découverte, de partage et de plaisir vous attendent, alors rendez-vous le 14 septembre pour vous mettre l’eau à la bouche pour l’ouverture de saison.


Prenez soin de vous et des vôtres,
Bons spectacles

Le Maire-Adjoint délégué à la vie culturelle
et à la Médiathèque-Estaminet,
Mickaël FAUQUEMBERG